Coque iPhone monstre marin

Où d’autre qu’au Japon pourrait-on trouver des coques iPhone en forme d’insecte géant ? De quoi donner des crises cardiaques aux plus sensibles d’entre vous ! Le pays du soleil levant a toujours eu un attrait pour les créatures horribles, avec ou sans tentacules, il est donc naturel de les retrouver disponible à l’achat sous forme de protection pour portables. Qui ne voudrait pas avoir un insecte géant dans la poche toute la journée?

insecte_iphone1

L’histoire de cet objet commence en 2009 à l’aquarium Toba, sur la côte Est du Japon, lorsqu’un Isopode géant venu du Mexique a été dévoilé et a tout de suite attiré l’attention des foules. Un jour, pour une raison inconnue (possiblement lassé de sa vie passionnante en aquarium), cet Isopode nommé « Numéro 1 » a décidé d’arrêter de manger et commença alors une grève de la fin qui durera jusqu’à sa mort cinq ans plus tard en 2012. Ce qui a bien sur beaucoup attisé la curiosité des Japonais et a en même temps projeté ce monstre marin étrange au statut de star.

insecte_iphone_4

La forme de l’isopode  « Numéro 1 » convient parfaitement à son utilisation comme protection de téléphone portable, comme quoi la nature est bien faite. Posé sur une table ou à même le sol il effraiera à coup sûr vos parents, vos amis et même votre chien ! Disponible en version or ou argent, ces coques devraient diviser par au moins 10 le risque de vol de votre téléphone. Destiné aux Iphones 4 et 5 il s’adapterait apparemment bien à de nombreux mod

insecte2insecte 3

Caractéristiques :

– Édition limitée à 500 exemplaires
– Les commandes seront prises jusqu’au 7 juillet et envoyées fin Aout
– Taille: 5 x 20,5 x 10,5 cm
– Poids: 294 grammes
– Prix version normale:  62€  (8618 Yen)
– Prix version « Or des profondeurs » : 99,4€ (13824 Yen)
Source

 

Féru de langues étrangères et de voyages, il aime partager ses expériences à l’étranger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting